Mail à … Lance Amstrong

Hi Lance !

Je me demande  s’il t’arrive de te placer devant ton miroir le matin et dire : Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est le plus beau ?

Lance1L’essentiel est invisible pour le miroir, il ne voit que la surface des choses, jamais l’intérieur. Il ne peut non plus ‘montrer’ l’odeur. S’il le pouvait je crois que tu aurais déjà cassé tous tes miroirs. Mais souviens-toi qu’il ne suffit pas de casser le thermomètre pour faire baisser la température !

J’emploie à dessein des images pour te parler, c’est mon côté miroir, il m’arrive de réfléchir. Ces jours-ci, j’ai beaucoup pensé à ce que tu as dit la veille du départ du Tour de France, vendredi dernier. Et cela m’a fait me souvenir d’une anecdote que m’avait racontée le pilote d’un avion privé qui t’avait transporté il y a quelques années. A l’époque de ta gloire, quand tu volais au dessus du peloton… Quand tu volais le Tour de France. Oui, on peut appeler ça un vol, une escroquerie, un larcin, un pillage. Plus que de gagner sans le mériter, tu as volé les rêves des gens qui passent des heures sur le bord des routes à attendre des cyclistes qui eux passent en trois secondes.

Bref, revenons à nos moutons. A propos de moutons, on m’a dit que l’EPO donnait mauvaise haleine, tu n’en sais rien j’imagine ? Donc, le pilote, dans son avion… Un jour tu étais à bord pour traverser l’Atlantique, lui te propose de la lecture, différents journaux dont l’Equipe. Tu lui réponds alors en riant jaune (surement à cause du maillot de la même couleur qui avait dû déteindre sur ton visage à cause de tous les produits chimiques) « Celui-ci, tu peux le mettre dans les toilettes, il sera plus utile là-bas ! » Je rappelle que l’Equipe a été le premier journal à t’accuser de dopage. Justice soit rendu à ce journal qui a fait son travail.

Lance2Ta réponse au pilote de l’avion prouve deux choses : D’abord que tu as autant d’humour qu’une porte de prison. Ensuite que tu ne respectes rien, même pas celle qui était ton amoureuse, la chanteuse Sheryl Crow. Je m’explique :

A cette époque, Sheryl Crow s’était lancée dans une lutte contre le réchauffement climatique. Elle avait alors proposé de n’utiliser qu’un carré, qu’une feuille de PQ lorsque nous allions aux toilettes, dans le but évident d’économiser du papier. Idée à deux doigts du ridicule, je te l’accorde.

Et toi donc, tu conseillais au pilote de l’avion d’utiliser tout un journal d’une trentaine de pages ? Quel gâchis. Et des grandes pages en plus ! T’as pas honte ? Cela dit, avec toute la merde que tu as semée dans le sport professionnel tu devais probablement te rendre compte qu’un journal entier ne serait pas de trop !

A la veille du départ du Tour 2013, tu as donc osé dire qu’il était impossible de gagner sans être dopé. En entendant ça, je suis allé aux toilettes pour lire l’Equipe … je t’ai vu au fond de la cuvette par effet miroir sur l’eau, j’ai tiré la chasse, tu es parti…

Que tu aies menti tout au long de ta carrière serait presque excusable, tu en avais tellement envie de cette gloire. Que tu aies monnayé tes « aveux » en direct à la télévision américaine cet hiver avant de risquer trop en justice serait aussi pardonnable tellement tes dents qui rayent le parquet te donnent ce besoin de toujours plus, de gagner plus. Mais dire qu’il faut se doper pour gagner, là tu déconnes mec. Tu as été pris le doigt dans le pot de confiot’ et ta seule défense consiste à dire que tout le monde vole de la confiot’. A la tricherie, tu as ajouté l’indignité et ça c’est plus grave. Quand un homme devient indigne, il ne devient plus rien. D’ailleurs qui es-tu ? Ton nom ne figure à aucun palmarès.

Je t’ai aussi entendu dire l’autre jour que tu avais gardé tes 7 maillots jaunes chez toi et qu’ils symbolisaient tes victoires. Mais non, mais non, mon gaillard, tu n’as rien gagné, ça n’a été qu’un rêve. Tu as été déchu. Et tu nous a déchu, comme on dit en Auvergne.

Lance3Tu viens de te réveiller, c’était une illusion, un rêve. Remarque bien qu’un joli rêve, c’est toujours agréable. Tu ouvres les yeux le matin, comme si tu sortais d’un monde féérique. La journée commence bien. Sauf que dans ton cas, pour les autres coureurs ça a été un cauchemar. Tu les as privés malhonnêtement de leur raison de vivre et pour laquelle ils s’entrainent depuis toujours, à savoir gagner. Pour eux ça a été un cauchemar que tes aveux avec dents blanches et sourire cynique n’ont pas effacé. Ils se sont fait voler.

S’il te reste encore un peu d’honneur, par pitié ne parle plus de ces fausses victoires, les grands vainqueurs du Tour sont d’abord le grand Merckx, Hinault, Anquetil, Indurain et les autres, ton nom est Personne.

PS : Si tu avais voulu faire parler de toi avant le départ du Tour, tu aurais mieux fait de dire qu’il était impossible d’écouter les radios et télés françaises sans se doper. Le fait d’illustrer systématiquement leurs reportages sur le Tour avec des extraits des polyphonies corses m’a fait consommer plus d’EPO pour tenter de supporter ce supplice musical qu’il t’aurait été nécessaire pour monter l’Everest en marche arrière.

Retrouvez-moi sur Facebook, je suis ici : https://www.facebook.com/eric.laforge1

________________

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s