Mail à … David Bowie

Salut David, 

En apprenant que tu étais parti ce matin, en direct dans mon émission, j’ai eu un sentiment très très étrange, si tu as le temps, je t’explique. 

david-bowie-is-hero-2

Bah oui, je suis con, bien entendu que tu as le temps, tu as l’éternité devant toi désormais. Et comme dirait Woody Allen : « L’éternité c’est long, surtout vers la fin ! » 

C’est drôle, enfin si je puis dire, personne ne va me croire, mais la nuit dernière j’ai justement rêvé de toi. Le genre de rêve qui te met mal à l’aise et qui te réveille en pleine nuit en sueur. Dans ce rêve, la faucheuse était présente. Mais ce n’est pas toi qui était la victime, je ne sais même pas qui disparaissait d’ailleurs. Je n’ai jamais fait de rêve prémonitoire donc je vais mettre ça sur le compte de la coïncidence.

Ça m’a quand même perturbé, je me suis levé, j’ai pissé, bu un verre d’eau, puis je suis allé un instant sur ma terrasse regarder les étoiles. Il y en avait une qui me semblait noire. Ce matin, en faisant une émission spéciale sur toi avec Laurent Rieppi, j’ai beaucoup réfléchi pendant les morceaux que je passais, Let’s dance, Life on mars, Under Pressure, Ashes to ashes, The laughing gnome, The bewlay brothers etc. Ton départ est un révélateur ou plutôt une énième confirmations d’une certitude que j’ai d’ancrée au plus profond de moi, la vie c’est ici et maintenant. On peut te rendre hommage autant qu’on veut, mais ma façon à moi de rendre hommage à ceux qui partent est surtout de vivre encore plus fort. Je rêvais d’être Bowie quand j’étais très jeune, je sais qu’un jour je serai toi, je serai mort.

12511650_10207875439939858_1917844543_n

Tu disais toi même « C’est le fait de vivre qui m’intéresse, pas le résultat. » D’une certaine manière, tu as fait partie de ma vie depuis qu’un jour au fond du jardin de mes parents, une petite radio locale est née. L’album Let’s Dance était sur toutes les platines et dans cet album, je me souviens que je passais sans cesse Without you

« Juste quand je suis prêt à abandonner, Juste quand les meilleures choses de la vie se sont enfuies… » dis-tu dans ce morceau. Tu ne parles pas de la mort, mais d’une amoureuse. 

Toutes ces années à passer tes disques, à parler de toi, à regarder des vidéos, tu es finalement devenu plus intime pour moi que ne le sont mes cousins ou certains de mes proches. Des émotions et des gens qu’on a connus disparaissent, mais heureusement, la vie continue avec d’autres qui prennent le relai. Malgré l’émotion qu’on peut avoir, personne n’est irremplaçable et on rira et pleurera avec d’autres, heureusement. Les choses de la vie ne s’enfuient pas avec les gens, contrairement à ce que tu dis dans cette chanson, si tu me permets de te contredire. Ce sont les souvenirs qui nous le font croire. Mais tu sais David, les souvenirs, je m’en méfie, ils me font tellement souvent pleurer.


BOWIE

Salut David, je ne pleurerai pas en pensant à toi, je penserai que tu es heureux ailleurs. Et je sais que grâce à toi… i can be hero, just for one day.

Eric Laforge

________________________

PS : David, un jour tu as dit : « Les gens de goûts m’intéressent surtout s’ils ont les mêmes goûts que moi. » Alors j’ai le goût d’aimer ton dernier clip, celui de Blackstar. Même si, en le regardant post-mortem, on se rend compte du message que tu y as mis, tu nous montres que la mort était en train de te prendre à la vie.

Retrouvez-moi sur Facebook https://www.facebook.com/eric.laforge1

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Mail à … David Bowie »

  1. très bel article Eric
    J avais regardé ce dernier clip et il m’avait mise mal à l’aise. Je me souviens avoir dit à mon mari pff le clip de Bowie ne me plait pas du tout, il a l air trop réaliste et il a beaucoup changé aussi

  2. A travers ses chansons et ses derniers clips, il avait tout écrit, tout dit… et comme tu dis, il n’est pas parti, il est partout ! Merci pour ce moment d’émotion exprimée et tellement partagée.

  3. Belle plume monsieur Laforge. Comme toujours. Quand vous écrirez un roman, je m’offre à vous comme première lectrice. Merci. 😊 ✨

  4. Depuis que vous avez publié ce très beau mail je le lis tous les matins,cela deviens un peu comme la priére du matin que je récitait quand j étais petite. Merci, Éric pour ce mail c est un joli cadeau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s