Mail à… Eric Zemour !

Salut Zemour, 

Je sais que ton nom comporte deux ‘m’, mais me concernant je ne t’m’ pas assez pour en mettre deux. Que ce soit clair, je ne te déteste pas non plus, tu as un si joli prénom. J’ai écouté ton billet d’humeur de mardi, celui qui a beaucoup choqué en Belgique. Tu veux bombarder Molenbeek. 

Soit, vas-y ! Alors comment vas-tu t’y prendre ? 

B5SGwmkIIAAp5vw

Tu vas venir sur ton Solex balancer des bombes à eau ? Ne perds pas ton temps avec ça, il pleut suffisamment en Belgique, on ne manque pas d’eau ici. De la même manière que toi tu ne manques pas d’air quand tu écris. Tu as même un surplus d’oxygène me semble t-il et du coup tu finis par nous gonfler. 

Mais je ne t’en veux pas, je ne veux surtout pas signer une pétition minable lancée par un … hum… ‘comique’ belge qui voudrait te faire taire. On n’a pas été 5 millions à défiler en France à la suite des attentats contre Charlie Hebdo pour rétablir la censure, c’est justement contre ça qu’on se battait. Les comiques ne sont pas toujours drôles. Donc, je ne t’en veux pas, j’ai bien compris dans ton propos qu’il s’agissait d’une pirette …euh pardon d’une pirouette, ce bombardement de Molenbeek, pour signifier qu’il y a un problème avec les frontières à l’intérieur de l’Europe. Ton idéal serait qu’on construise des murs partout. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés. Ce sont les maçons qui vont être contents. 

Bon, soyons franc, pour ne pas entendre tes élucubrations, il suffit juste de ne pas écouter la radio qui te diffuse. Ton rôle est la provocation, d’ailleurs tu n’es pas présenté comme un chroniqueur, mais comme un polémiste, c’est bien clair. Ca veut donc dire que tu donnes des coups de pieds dans la fourmilière pour créer la controverse. Il n’y a rien à te reprocher, tu es dans ton rôle, c’est à nous de ne pas t’écouter. Je ne le fais d’ailleurs jamais, mais comme ton billet de mardi a fait polémique (victor !), je me suis dis qu’il fallait que je sois un tantinet au courant. J’aime bien le mot un tantinet, c’est désuet, un peu comme tes fringues et ton allure. Tu es planté derrière ton micro, épaules raides qui tournent en même temps que la tête et vieux pull récupéré dans un surplus de Emmaüs. Tu me fais physiquement penser à Monsieur Burns ou à un corbeau. 

Mr-Burns

« Changez la chaîne, que je comprenne, Dites-moi qui est ce grand corbeau noir » Ce sont des paroles de Ringo. Pas le Ringo des Beatles que tu ne dois pas connaître, mais celui de Sheila, bien franchouillard. Tu dois aimer. Il est désuet aussi. 

Tu sais que mardi, les salons bien fréquentés en ville n’ont eu de cesse de commenter ta sortie médiatique. Je ne parle pas de salons dans lesquels se regroupent des clubs de réflexion que tu vilipendes à raison quand tu en as l’occasion. Non je parle des vrais salons, là où on parle, mais où on ne réfléchit pas, les salons de coiffures. Je sais, je vais me faire insulter par tous les capilliculteurs-biocosméticiens avec  ce genre de remarque, mais j’avais envie, comme toi, de faire le con et me prendre quelques insultes. Je vise juste les coiffeurs pour l’instant, je suis moins ambitieux que toi, mais plus tard, je m’attaquerai aussi à une commune voir à un pays. Je vais devenir gourmand. 

Mais revenons à nos moutons, enfin non, je crois que tu n’aimes pas le mouton… les salons de coiffure disais-je. Sous le séchoir avec madame Ledoux et madame Picolet on a parlé de toi l’autre jour. Il n’était pas question de ton propos, ni de ta pensée ni de tes concepts fumeux et idéologiques, bah non, je te dis qu’on était dans un salon de coiffure ! On a parlé de ta coiffure. Et je crois que, autant pour Molenbeek on pourrait te trouver des excuses dans ta divagation ridicule, tu ne dois même pas savoir comment est cette commune et où elle se trouve exactement, autant pour ce qui est de ta coiffure, non. L’ordonnancement de tes tifs est un attentat au savoir vivre et à l’élégance française.

ZEMMOUR-RTL2-660x330Rien que pour ça on devrait te déchoir de la nationalité française et t’enfermer derrière un mur. Je suis certain que tu trouverais encore à polémiquer sur le travail du maçon qui aurait mal fait son boulot. 

Eric Laforge 

PS : Pour être précis mon Zemour, la commune que tu veux bombarder s’appelle Molenbeek Saint Jean. Il y a un côté catho dans le nom qui devrait te rassurer, non ?

________________

Retrouvez-moi sur Facebook https://www.facebook.com/eric.laforge1

 

10 réflexions au sujet de « Mail à… Eric Zemour ! »

  1. A part quelques grossières fautes d’orthographe ou de frappe (« chacun chez SOIT », « mais PLUTARD » ou encore « on devrait DE déchoir ») il n’y a pas grand chose à dire. C’est évident qu’Eric Zemmour est un polémiste et non un chroniqueur, et que, de ce fait, il s’attire soit la sympathie, soit le dédain.

  2. Bravo! Laforge est définitivement avec vous. Cela fait de nombreuses années que je vous écoute et me régale, mais la votre prose est tout simplement magnifique.

  3. Comme d’habitude, du caviar a lire… Tout est dit et certains passages m’ont fait rire.. Bravo Eric!! Et quel beau prénom 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s