Mail à … Patti Smith

Salut Patti, 

Je t’appelle Patti, parce que je te connais un peu finalement, je viens de passer une partie de mon dimanche après-midi avec toi. En étant face à toi, j’ai mieux assimilé certaines réalités de la vie, certaines futilités aussi. Tu es une femme sage (et non l’inverse) de 68 ans, ton visage, tes mains sont lisses comme ceux d’une femme de 30.

11070628_965905366786297_7691192576687139931_o

Comme les fesses d’un bébé ! aurait dit ma mère. C’est d’autant plus étonnant que tu n’as pas fumé que du saumon toute ta vie. Et la farine ne te servait pas à faire des crêpes. A propos de sage, en t’écrivant ce mail, je mate un reportage sur le bouddhisme. Une voix demande à un Lama (maître bouddhiste) pourquoi a-t-il toujours le sourire. Et le gars dans son drap réplique : « Il est trop tard pour être pessimiste ! » Tes paroles comme cette réponse drapée, ont fait office de révélateur. Prendre le positif de la vie.

Sur ton premier album, Horses, tu reprends le fameux titre Gloria. Sur le début du morceau tu dis : »Jesus est mort pour les péchés de quelqu’un … mais pas les miens. » J’aime cette idée de ne pas se flageller bêtement comme nous l’impose depuis des siècles cette société sous l’emprise de grenouilles de bénitier et de connasses emperlousées (Desproges) qui sont persuadées qu’il faut payer pour accéder au paradis éternel. Le paradis c’est ici et maintenant comme disait le slogan que tu dois connaître, celui des barricades de mai 68

12091203_965905313452969_6427545152573717768_oPhoto :Pierre Liebaert

Ta venue à Mons ce dimanche pour l’expo Verlaine a été un moment à nul autre pareil. Aussi doux que de tenir son amoureuse dans les bras, mais sans les questions qui embrument l’esprit avec les ex qui font chier. Je ne me souvenais pas de toi comme d’une femme si attachante et surtout si gentille et douce. Tu es la douceur incarnée dirais-je même. Tu as tenté quelques mots en français « -Je ne parle pas français ! » 

Vali (de Chagrin d’amour) t’as lancé un « -Mais si, tu parles français Patti ! » Tout ça en anglais. Alors tu nous a raconté une anecdote souriante. « –Lorsque je suis à Paris, j’essaie de parler en français, mais j’ai un tel mauvais accent du sud du New Jersey qu’on finit par me dire : parle en anglais ce sera mieux !« 

Je crois qu’en passant cet instant à te regarder et t’écouter, j’ai vécu quelques uns des moments les plus émotionnants de ma vie professionnelle. D’abord, lorsque tu as évoqué la condition des détenus de la prison de Mons que tu venais de visiter. Le fait de leur donner une chance en les gardant en contact avec l’humanité. Tu as écrit les vers d’un long poème sur le mur de la prison d’ailleurs, rue des barbelés. Tout un symbole. J’ai bien l’impression que tes écrits vont devenir aussi mythiques à visiter que la tombe de ton pote Jim Morrisson au père Lachaise.

12080184_965905386786295_8837630367129305100_oPhoto :Pierre Liebaert

Puis le grand moment, ça a été la fin. Tu allais partir et tu t’es senti obligée de chanter quelque chose pour t’excuser de ne pas donner un concert à Mons. Une attention très mignonne. Je me suis dit : c’est délicâât.

Tu as alors entonné :

Take me now baby here as I am
Pull me close, try and understand

(Prends moi maintenant, bébé, ici telle que je suis
Serre moi fort, essaie de comprendre)

J’ai immédiatement reconnu de quoi il s’agissait, un morceau que Bruce Springsteen avait composé en 1976. Il t’avait filé la musique en pensant qu’avec ta voix ce morceau brillerait de mille feux. Il avait raison le Boss. De ton côté, un soir que tu passais à attendre un appel de ton mari, tu as écrit ces magnifiques paroles dont le refrain, chanté ce dimanche par les quelque uns que nous étions autour de toi a créée une atmosphère surnaturelle. Les voix fredonnaient  :

Because the night belongs to lovers
Because the night belongs to lust
Because the night belongs to lovers
Because the night belongs to us

(Parce que la nuit appartient aux amants
Parce que la nuit appartient au désir
Parce que la nuit appartient aux amants
Parce que la nuit nous appartient)

Autour de moi, comme une atmosphère de recueillement, des voix emmitouflées dans un coton de respect. J’étais assis sur cette chaise que mon fessier jugeait comme moyennement confortable. J’avais la chair de poule, comme tous les autres je pense. Mon cerveau me taquinait en faisant remonter à la surface des souvenirs plaisants de ma vie amoureuse.

Je suis sorti, je souriais, j’étais heureux, ça fait du bien. J’ai pris une bonne grosse claque. J’adore mon job !

Eric Laforge

__________________________

PS : Embrasse mon pote Bruce si tu le croises, il m’a dit l’autre jour que son nouvel album était pour la fin de l’hiver.

Retrouvez-moi sur Facebook :

https://www.facebook.com/eric.laforge1

6 réflexions au sujet de « Mail à … Patti Smith »

  1. Patti Smith à Mons et aucune pub : un scandale , une ineptie . Et pendant cela on tente de ramener des gens pour Arno 15 et son nouveau joujou et Calatrava affirme que le chantier de la gare de Mons avance bien : il n’est certainement pas venu en train

    • Non non Michel, il n’y a aucun scandale et il y a toujours une raison à tout. En l’occurrence, c’set Patti Smith elle-même qui en voulait pas que ça se sache qu’elle venait. Nous n’étions qu’une petite dizaine dans la confidence depuis une semaine avec interdiction d’en parler. Arno Quinze, dont l’oeuvre m’intéresse n’a rien à voir là dedans.

  2. Je suis plutôt d’accord avec sa vision de Jésus. Le maçon qui a construit ma maison s’appelait Jésus. Certes, il était Portugais, et alors ? Cela n’a pas empêché Luis Rego de faire partie des Charlots. Le meilleur groupe rock français !

  3. Je souhaiterais adresser à Patti Smith un roman que j’ai écrit à propos de Rimbaud. Je me suis inspiré de sa maison à Roche, je sais par ailleurs que l’artiste voulait acheter cette maison. Comment pourrais-je avoir ses coordonnées ? Merci
    Christian C.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s