Mail à … Un raciste

Salut euh… salut anonyme !

Oui je t’appelle comme ça, c’est plus simple. Et puis souvent, c’est le pseudo que tu emploies pour signer tes mails, tes posts. Bref ta com’. Je ne vais pas t’ennuyer très longtemps, je voulais juste te poser trois questions.

11- Peut-on rire de tout ? Et 2- Au nom de la liberté d’expression, peut-on tout dire ? Je sais, tu vas me dire que ça ne fait que deux questions. La troisième, je te la poserai plus bas. Non, je n’ai pas dit que ce sera un coup bas, décidément c’est une manie !

Ah ! La grande question qu’est le : ‘Peut-on rire de tout ?‘. Tu as remarqué qu’il y aura toujours quelqu’un pour dégainer sa réponse plus vite que son ombre par un OUI tonitruant et jubilatoire. Comme le cri de joie d’un Lukaku ou d’un Benzéma après avoir marqué un but en coupe du monde. Je vois déjà d’ici leur sourire éclater sur leur visage et se transmettre à des millions de visages black-blanc-beurre partout. Mais si, c’est possible, Benzéma pourrait très bien marquer un but… sur un malentendu.

A propos de black. Il y a quelques années, je travaillais dans une radio à Paris, un de mes amis-animateurs était Antillais. Il l’est toujours d’ailleurs. Un jour il m’a demandé pourquoi je disais ‘black’ ?  « Parce que, m’expliqua t-il, les gens disent souvent black au lieu de noir, comme s’ils n’osaient pas dire noir. Comme si le mot lui même était une insulte. » Pas faux, depuis lors, je dis noir. D’ailleurs, moi-même je suis un peu noir, seule ma compagne pourrait t-en parler. Mais là, je préfère ne pas trop m’étendre sur le sujet, je n’aime pas susciter la jalousie.

Bon, concernant la première question. J’imagine que toi tu réponds par oui. Ça va t’étonner, mais je suis d’accord avec toi. Et je réponds oui sans ajouter systématiquement la seconde partie de phrase totalement imbécile qui est : … Mais pas avec n’importe qui, comme disais Desproges ! Citer ce bon Pierre, ça donne toujours du crédit. Le rire c’est comme le reste, il y aura toujours une connasse emperlousée (Desproges aussi) et autoproclamée détentrice de la bonne morale et du bon gout pour imposer ses propres limites. Quoique…

Pour ce qui est de la deuxième question, je suis plus nuancé, toi tu réponds toujours OUI je suppose ? Alors banco, je te suis, je réponds oui également et donc.. euh… par exemple, je vais te dire… Euh…

Attends une seconde…

Voila, je consulte mon manuel (je ne parle pas de Valls) de la petite insulte illustrée pour voir ce que tu en penses. Alors, je te lance dans ta face un : « Ta mère a tellement d’heures de vol qu’on dirait Ryan Mère ! »
Ah, manifestement, ça ne te fait pas rire, donc j’en conclus qu’on ne peut pas rire de tout avec toi. Si je peux te rassurer, ça ne m’aurait pas fait rire non plus. Pour la simple est bonne raison que ma mère ne s’envoie pas en l’air.

Comme tu le vois il y aurait une limite à la liberté d’expression. Cette limite ne serait pas fixée d’autorité par des censeurs mais plus simplement par la bienséance, l’éducation de chacun et le respect que les uns portent aux autres. C’est comme pour le racisme ordinaire, si un soir, en sortant d’un match de foot, porté par tout un tas d’amis aussi subtils qu’imbibés d’alcool, il t’arrive d’insulter un joueur ou un autre spectateur parce qu’il est noir ou arabe ou juif, je ne saurai trop te conseiller alors un autre manuel (toujours pas Valls), celui de Pierre d’Ac. A l’intérieur on peut-y lire : « Quand un type est con, on dit : Quel sale con ! Quand un juif est con, on dit : Quel sale juif ! Je revendique pour les juifs le droit aussi d’être con ! » 

Tout le monde a quand même le droit en effet d’être con il me semble. Quand j’étais jeune, c’était au siècle dernier, j’ai fait des études de statistiques et de probabilités et je t’assure que la connerie est assez bien répartie, elle n’est malheureusement pas l’apanage des racistes comme toi. Ca t’apporte quoi au fait ?

– Bon, cette troisième question alors, elle vient ? Ne t’inquiète pas, je n’avais pas oublié, j’ai une véritable mémoire d’éléphant. Comme tu l’as compris, je n’ai d’ailleurs pas que cela qui me rapproche de cet animal !

Avant de te la poser cette question, quelques mots. Dans un documentaire tourné en douce dans un camp d’extermination dans les années 40′ on voyait un soldat voulant séparer une maman de son enfant de 3 ou 4 ans. La maman d’un côté, l’enfant de l’autre, laissé à l’abandon dans un champ. Sauf qu’un enfant de 4 ans, ce n’est pas toujours obéissant. Alors, comme le morveux ne voulait pas obtempérer, le soldat a placidement sorti son arme et a tiré dans la tête de l’enfant. Autre chose, dans les années 30′ aux Etats Unis, des hommes noirs étaient capturés de manière aléatoire et pendus par des types qui avaient l’impression d’être dans leur droit. Ces noirs n’avaient absolument rien fait, ils étaient juste noirs. Inutile de préciser que les justiciers dont le seul courage consistait à être cent contre un étaient des blancs et blanches. Billie Holiday a d’ailleurs chanté une chanson sur ce sujet : Strange Fruits.

2Etre raciste, c’est arriver à ce résultat un jour. Comme la drogue douce finit par conduire vers l’excés.

Ce soir en mettant au lit tes enfants, comme le font tous les parents du monde, essaie l’espace d’une fulgurance improbable de te dire que cette maman à Auschwitz ou ces papas dans le Sud profond des Etats unis n’ont pas eu cette chance de voir leur enfant, même une dernière fois. Un type les en a privé et tu sais ce qu’il faisait le soir en rentrant à la maison ce type ? Il bordait ses enfants.

3-Et toi, ce soir en regardant tes enfants dans les yeux, tu penseras au racisme ordinaire ?

PS : Tu savais que toute la musique que tu écoutes a des origines noires ? Tout vient du Blues. Oui, même les groupes de rock racistes font de la musique qui puise ses racines dans le Blues des noirs du Mississippi. Mais tu peux toujours écouter du Wagner si tu veux.

 

Retrouvez-moi sur Facebook, je suis ici : https://www.facebook.com/eric.laforge1

________________

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s